Installation de l’expo au Rocher de Palmer by Akiko

L’exposition “Va te faire foutre toi et ton rap” est composée du travail d’Edouard Nardon, Japone, Sebastien Cottereau et odezenne dans le cadre du deuxième album du groupe, O.V.N.I. _Orchestre Virtuose National Incompétent. C’est une déclaration d’indépendance. Une indépendance de choix. De l’Individu sur la Famille. De l’œuvre sur le genre.

 

 

EDOUARD NARDON

 

Edouard nardon, né en France, vit et travaille à New-York. Son travail explore les tensions intimes que génère le conflit entre fierté et faiblesses, émotions et attitudes, nostalgie, morale et désirs instinctifs. Il est exposé notamment à Art Basel, Miami.

 

Avec odezenne, Edouard Nardon a effectué un travail d’appropriation personnel du répertoire O.V.N.I. pour produire 16 planches constituant aujourd’hui la matière commune entre le groupe et lui, bien au-delà de l’objet.

 

 

 

 

JAPONE

 

Japone est un artiste peintre. Il refuse toutes formes d’étiquettes et c’est peut-être là le point de jonction essentiel avec le groupe odezenne.
Au-delà de la musique ou du courant artistique. L’un a été sensible aux notes et aux textes, l’autre à la technique et aux couleurs.

 

 

Peu importe le nom des cases, Japone est avant tout un artiste intègre et acharné. C’est assez naturellement alors qu’il a accepté l’invitation du groupe à reproduire la série de photo “J’aime mon quotidien numérique”, réalisé avec le photographe Sébastien Cottereau sous la direction artistique du groupe lui-même. Des photos pensées de toute façon dès l’origine comme des tableaux de maîtres.

 

 

 

SEBASTIEN COTTEREAU

 

 

Sébastien Cottereau cherche l’image improbable… il explore de nouvelles pistes, toujours partant pour détourner et transformer les codes qui nous entourent.
Il s’impose de nouvelles techniques, de nouvelles collaborations au fur et à mesure des rencontres. C’est dans ce cadre qu’il a accepté l’invitation d’odezenne à réaliser la série de photos “J’aime mon quotidien numérique” imaginée par le groupe lui-même.

 

Cette série s’amuse à placer odezenne comme une famille et interroge l’observateur sur la place de l’individu au sein de celle-ci. Famille-prison. Famille solitude. Famille théâtre.

Un intérieur prétendu chaud contre un extérieur prétendu froid qui diverge avec la réalité des mises en scène. L’action raconte autre chose. La réalité est ailleurs. La solitude et le quotidien. Ecrasant. Se libérer de, s’affranchir de, exister en tant que. Tels sont les angles de lecture de cette série.

 

Akiko a donc mis en scène toutes les oeuvres de ces artistes sur les murs du Rocher de Palmer, à Cenon. Dans le respect des oeuvres et de la cohérence que constitue leur travail avec celui d’Odezenne.

L’exposition a débuté le 3 décembre, elle durera tout le mois, donc n’hésitez pas à y passer pour découvrir l’univers d’odezenne et la créativité que le groupe mobilise et engendre en leur sein mais aussi, par rayonnement, autour d’eux!

Le vernissage de l’exposition se déroule ce soir, 15 décembre 2012, à l’occasion de l’OVNI ORGY PARTY, soirée Odezenne dont Akiko vous a parlé précédemment.

Venez nombreux pour mettre le feu au rocher! (pas littéralement bien sûr!)

 

Akiko Crew

Aucun commentaire

Laisser un commentaire