Re-Agencement Intérieur à Bastide

Client: Particulier

Lieu: Bordeaux Bastide 33100

Mission: Complète

Livraison: Mars 2015

 

La maison achetée il y a quelques années par nos clients a déjà été remaniée. En effet, une surélévation a été réalisé  afin de créer un étage, et donc de la surface supplémentaire.

Cependant, les travaux ont été réalisés sans vérification des hauteurs sous rampant, par le maître d’oeuvre. L’escalier d’accès à l’étage est surmontée, à son arrivée, par  une poutre lamellé-collé qui nous force à se baisser pour accéder à l’étage.

Et le reste de l’étage est à l’image de cette erreur, peu pratique, plein d’espace perdu…

De la même manière, l’entrée de la maison est hors d’échelle par rapport à son utilité.

Avant - chambre - Akiko

La chambre AVANT

Palier - Avant - Akiko

Le palier – AVANT

Entrée - Avant

L’entrée – AVANT

 

Notre intervention porte sur le recalibrage de l’espace d’entrée de la maison et le re-agencement général de l’étage.

Si nous ne pouvons pas effacer les obstacles, rendons au moins l’étage agréable à vivre, et à circulation plus fluide…

L’idée est de rationnaliser les espaces en rendant à chaque pièce des dimensions adaptées à leur fonction.

Chambre - Après

La chambre sera agrandie par dépose de la salle de bain existante, des portes coulissantes délimiteront un grenier de rangement sous rampant de toiture, dans la partie la plus basse de la chambre. Cette chambre comportera une paroi vitrée, type verrière et sa porte sera de même style afin d’amener le plus de luminosité à l’intérieur et d’ouvrir les volumes au regard.

Un WC sera replacé à côté de la chambre afin de maintenir un point d’eau à l’étage.

Espace bureau à l'étage

 

 

akiko architectures plurielles

Côté accès par l’escalier, un grand palier sera dégagé pour réaliser un coin bureau, et l’ouverture vers la pièce côté salon sera agrandie pour unifier les volumes. Cette partie sera le prolongement du coin bureau, et un meuble de rangement sur-mesure fera la liaison entre ces 2 espaces. Elle sera fermée sur le salon par une cloison vitrée similaire à celle de la chambre, type verrière pour la continuité du regard et la diffusion de la lumière.

L’étage côté Entrée sera protégé du vide par un meuble sur-mesure qui fera office de garde-corps. L’étage et l’entrée resteront donc en connexion volumétrique et visuelle.

L’escalier existant sera conservé, cependant son garde-corps sera remplacé par un garde-corps en ferronnerie en rappel aux verrières décrites plus haut.

Entrée - Après

 

akiko architectures plurielles

L’entrée étant trop grande, et manquant de rangement, un volume s’imbrique sous l’escalier et le long du plancher de l’étage pour redéfinir l’espace d’entrée. Dans ce volume sont cachés un cellier et une penderie de courtoisie pour ranger les manteaux et autres chaussures qui encombrent nos entrées!

Ainsi, l’entrée redeviendra une vrai entrée, avec une double hauteur donnant vue sur les volumes de l’étage et une vue en profondeur invitant à s’avancer vers le séjour et le jardin en fond de parcelle.

En cours de chantier, nos clients ont souhaité faire quelques modifications sur le projet. Notamment sur la verrière de la chambre qui rendrait difficile l’occultation complète de la lumière dans leur chambre. Il a donc été décidé de supprimer cette verrière, une cloison et une porte à galandage ferme désormais la chambre.

Le meuble faisant le lien entre les 2 volumes de bureau a été dessiné de manière à créer un rythme vertical et briser la monotonie du rampant sous-toiture. Les portes s’ouvrent par système push-lash, ainsi la surface du meuble reste totalement lisse pour mener le regard d’un côté à l’autre de l’étage.

akiko architectures plurielles

Petit bonus: La cuisine au RDC comporte 2 entrées, dont l’une est totalement ouverte. Nos clients souhaitaient trouver une solution pour pouvoir fermer la cuisine, sans pour autant la fermer de manière hermétique. Nous leur avons proposé la pose de vieilles portes persiennes de récupération d’aspect bois brut. Ainsi leur cuisine peut être fermée partiellement.

akiko architectures plurielles

Aucun commentaire

Laisser un commentaire