« RÊVE DE VENISE » à l’institut culturel Bernard Magrez

L’exposition que nous présente l’institut culturel Bernard Magrez est un parcours ou plutôt un voyage, qui débute avec une gondole qui trône à l’entrée, et, avec un peu d’imagination, nous invite à s’y installer.

Laurent Valera ,
Aqua Alta : Les hautes eaux 2013

Que serait Venise sans un couple d’amoureux regardant vers l’avenir. Ici, ce couple déstructuré nous accueille, perdu dans ces songes. La technique et la matière utilisée par l’artiste rend cette sculpture vivante.

Germaine Richier,

L’Orage, 1947-1948 – L’Ouragane, 1948-1949

Juste avant de rentrer dans un rêve merveilleux, on a l’impression qu’on veut nous alerter sur le monde avec cette terre grise sombre semée d’embuches pour pénétrer dans ce monde lisse. Un rêve qui nous transporte le long de cette allée, dans l’esprit et les rêves de Bernard Magrez; aujourd’hui matérialisés par le voyage à Venise, immatérialisés par l’art.

Shen Yuan,

Crâne de la Terre 2011

 

 Décalage vers le bleu — Pierre Florence et Armelle Polette —,

Valeur refuge 2013.

« Décalage vers le bleu » est un collectif qui a intégré un atelier d’artiste au sein même de l’institut Bernard Magrez.

Cette exposition démarre de manière cohérente car on commence par la pirogue et on termine cette visite dans cette grande allée ornée d’or, qui nous montre le chemin des festivités. Là, démarre le bal masqué empli d’émotions sur une ville romantique.

Felix Gonzalez-Torres,

Untitled (Placebo-Landscape-for Roni) 1993

Yves Klein,

Monogold sans titre  1960

 Maurizio Cattelan,

Hollywood.

Cette exposition se tient Du 23 mars au 21 juillet 2013.

A voir aussi la collection personnelle Bernard Magrez  pour plus d’information cliquez ici

 

 

AKIKO -architectures plurielles- (architectes Bordeaux- architectes d’intérieur Bordeaux et design )

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire